III : Quels sont les effets du Coca-Cola sur l'orgamisme ?

 

III : Quels sont les effets du Coca-Cola sur l'organisme ?

1) Les substances favorables au fonctionnement de l'organisme
Glucose :


Le sucre présent dans le Coca-Cola est le glucose de formule C6H1206.
Le glucose est fortement utiliser par toutes les cellules de l'organisme dans le mécanisme de la respiration cellulaire, cette transformation chimique dont les réactifs sont le glucose et le dioxygène produisent de l'eau et du dioxyde de carbone en libérant une certaine quantité d'énergie au cour de la transformation.

C6H12O6 (aq) + 6 O2 (g) → 6 CO2 (g) + 6 H2O (l)

Cette énergie est indispensable a plusieurs processus nécessaire au fonctionnement de l'organisme a différentes échelles que se soit au niveaux des mitoses, de la synthèse de protéines, de la croissance cellulaire, de la réplication de l'ADN, aussi bien qu'au niveau macroscopique avec le mouvement musculaire (il est donc conseiller de consommer des aliment contenant du sucre avant un effort physique).

Ainsi le glucose est un élément indispensable à l'organisme et à sa survie, il permet de créer de l'énergie par le biais du mécanisme de la respiration cellulaire, il convient donc de consommer des aliments permettant la production de glucose comme le Coca-Cola.

 

 

 

 

 

L'eau

Notre corps n'est composé pratiquement que d'eau c'est pour ça que l'eau est importante pour notre organisme, car sans elle nous ne pouvons pas vivre plus de 6 jours. Le corps d'un être humain adulte contient 60% d'eau, c'est-à-dire environ 42 litres d'eau pour une personne de 70 kg.
La plus grande part de toute l'eau de l'organisme siège à l'intérieur des cellules. Une autre partie occupe l'espace intercellulaire, servant de réserve aux cellules et aux vaisseaux sanguins. Le reste est contenu dans le sang et la lymphe, et circule en permanence dans tout l'organisme.
Outre d'être le constituant essentiel des cellules, l'eau remplit plusieurs fonctions:
- elle participe aux nombreuses réactions chimiques dont le corps humain est le siège.
- elle assure le transit d'un certain nombre de substances dissoutes indispensables aux cellules (comme le glucose).
- elle permet l'élimination des déchets par l'urine.
- elle aide au maintien d'une température constante à l'intérieur du corps.-elle est utiliser lors de la digestion pour faciliter le transite des aliments, après la digestion l'eau riche en nutriment traverse les parois de l'intestin grêle pour rejoindre les organes par l'intermédiaire du sang et de la lymphe.
- les reins filtrent le sang : ils retiennent les déchets métaboliques qu'il contient en vue de leur élimination par l'urine,
- les glandes dites sudoripares situées dans la peau "puisent" l'eau des capillaires sanguins qui les entourent, sous la forme d'une urine très diluée qui est ensuite éliminée par les pores cutanés sous la forme de sueur ; lorsqu'il fait chaud, la sueur, qui rafraichit le corps en s'évaporant, permet de réguler la température corporelle.
L'eau est essentielle, l'homme ne peut survivre plus de 6 jours sans elle. Le Coca-Cola étant constitué principalement d'eau, il nous apporte cet élément indispensable au bon fonctionnement de l'organisme.

 

 


Caféine

Chimiquement, la caféine fait partie de la famille des méthylxanthines. Ces produits agissent en stimulant la production de substances chimiques au niveau du cerveau, il en résulte une stimulation du système nerveux, pulmonaire et digestif.
La caféine est absorbée par le tube digestif très rapidement et complètement et parvient au cerveau dès la 5eme minute après son ingestion.

L'effet principal de la caféine est la stimulation du système nerveux central ce qui augmente la vigilance et aide à se garder éveillé.
Elle est souvent utilisée contre l'asthme et utilisée dans le traitement des maladies pulmonaires, car elle entraîne une accélération de la respiration, puisqu'elle dilate les bronches.
Elle cause aussi une augmentation de la sécrétion de sucs gastrique dans l'estomac ce qui favorisent la digestion
Elle entre dans la catégorie des stimulants, tout comme les amphétamines, l'éphédrine ou la cocaïne. Les effets recherchés sont : une augmentation de la vigilance, l'accélération du rythme cardiaque et respiratoire, une augmentation de l'agressivité, diminution de la fatigue à l'effort. De plus, elle augmente le travail musculaire, ce qui fait d'elle un dopant sportif à une concentration de plus de 12 microgrammes/ ml d'urine.

Pour conclure la caféine possède beaucoup de vertus médicinales, comme nous le prouve ce tableau et l'expérience de l'extraction de la caféine, celle-ci est bien présente dans le Coca-Cola. Consommer du Coca-Cola revient donc à consommer de la caféine et donc profiter de ses vertus curatives.

Cependant, l'abus de caféine peut entrainer des effets néfastes sur l'organisme. Et en général quelque soit la substance consomme, l'abus de celle-ci n'est pas recommande.

Type Boisson Quantité Quantité de caféine
Café 1 tasse 100- 150 mg
Café décaféiné 1 tasse 1 - 5 mg
Thé 1 tasse 60 - 70 mg
Cola 1 boîte (33 cl) 40 - 50 mg


2) Les substances néfastes à forte dose

Le glucose

Consommation de calories journalière

Dans les aliments que nous mangeons seul les sucres, les protéines et les matières grasses nous procurent de l'énergie. Les glucides et les protéines contiennent 4 calories par grammes alors que les matières grasses en contiennent 9 par grammes.
Tous les sucres (glucose, fructose, lactose et saccharose) ont la même valeur nutritive et sont traités de la même façon par notre organisme.
Selon certaines études notamment réalisé par l'US Institute of Medicine en collaboration avec Santé Canada, l'apport journalier en calorie devrait être assuré entre 45% et 65% par les sucres. Etant donné que la moyenne pour rester en bonne santé est de 1500 calories par jour (pour quelqu'un pratiquant une activité moyenne), cette personne doit consommer au maximum 975 grammes de sucre par jour.
Le Coca-Cola contient plus de 2OO grammes de glucose par litre. 1 litre de Coca-Cola contient donc plus de 800 calories.
Rien que en buvant un litre de Coca-Cola par jour, nous avons déjà consommé notre quantité de sucre quotidienne.

La prise de Coca-Cola produit une augmentation de la glycémie (taux de glucose en g par litre de sang), cette augmentation entraine la synthèse de l'hormone de l'insuline par les cellules β du pancréas, c'est une hormone hypoglycémiante, c'est-a-dire qu'elle diminue le taux de glucose dans le sang (qui doit se situer autour de 1,0 g/L de sang). Elle stimule la synthèse de glycogène (molécule polymère de glucose servant à le stocker) par les cellules cibles du foie et des muscles (glycogenèse) ou de graisse par les cellules cibles des tissus adipeux (lipogenèse). Ce qui entraine chez l'individu ayant consomme le coca-cola une augmentation de la masse graisseuse.

La consommation régulière et abondante de Coca-Cola peut donc provoquer a long terme chez l'individu l'obésité, car le stockage de glucose est important dans les tissus adipeux.

L'abus de sucre et donc de Coca-Cola peut conduire à une dégradation progressive de l'état du système cardio-vasculaire, entrainant ainsi des troubles varié comme des problèmes au niveau de la rétine et des reins.

L'abus de glucose peut provoquer également le diabète de type II, une consommation de glucose forte et répétée entraine une importante sécrétion d'insuline, ce qui implique a long terme une insensibilité des cellules cible a l'insuline, le stockage de glucose ne peut plus s'effectuer correctement. De ce fait, l'hyperglycémie devient de plus en plus fréquente.
Les conséquences du diabète peuvent être lourdes pour la santé. Le diabète est un facteur de risque important des maladies cardiovasculaires, infarctus, insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral, cécité (rétinopathie), à une insuffisance rénale chronique (néphropathie).
Le diabète est une maladie aggravant l'invalidité, provocant la diminution de l'espérance de vie, et engendrant de forts coûts médicaux.


Un autre effet néfaste de la consommation de sucre est l'apparition de caries dentaires. Des bactéries sont constamment présentent sur nos dents elles forment avec des débris alimentaire et de la salive ce qu'on appelle la plaque dentaire : plaque qui recouvre les dents. Ces bactéries en se nourrissant de sucre libère un acide qui attaque les tissus durs de la dent (émail, dentine et cément). Les aliments qui nourrissent les bactéries provoquant ainsi l'attaque des tissus par l'acide sont appelé substances cariogènes. Les sucres les plus cariogènes sont les sucres rapides, notamment le saccharose, composante principale du sucre de canne et de betterave. Viennent ensuite le glucose (issu industriellement du maïs, utilisé en pâtisserie), le fructose (sucre des fruits),
le lactose (sucre du lait) et l'amidon (sucre lent des céréales et des féculents), mais ce derniers à un effet moindre par rapport aux autres.

 


L'acide na creusé que l'émail L'acide à creuser jusqu'a la
de la dent, aucunes douleurs dentine et la personne concerné
commence à avoir des douleurs.


Des traitements urgents son nécessaires car la carie évolue vers l'abcès et la rage de dents. (Très fortes douleurs) Il peut y avoir des complications si des soins ne sont pas dispense rapidement.

La destruction des bactéries de la plaque dentaire étant impossible, il faut limiter les apports en sucre cariogènes et se brosser les dents âpres chaque consommation de ces substances.
Le Coca-Cola contenant une forte concentration en saccharose, il est donc très mauvais d'en consommer en grande quantité, le saccharose étant la substance la plus cariogène.

La Caféine

Nous avons vus précédemment les effets bénéfiques de la caféine.
Bien que la caféine ne soit pas néfaste a petite dose, et au contraire nous avons observé ses effets thérapeutiques, il faut cependant faire attention et en consommer avec modération.

Comme l'alcool et la nicotine, la caféine traverse facilement la barrière hémato-encéphalique qui sépare les vaisseaux sanguins du cerveau du reste du corps. Une fois dans le cerveau, elle agit principalement comme antagoniste des récepteurs à adénosine, c'est-à-dire en les bloquant. En effet la molécule de caféine, qui a une structure similaire à l'adénosine, peut se fixer aux récepteurs à adénosine se trouvant à la surface des cellules sans les activer.

L'antagonisme de l'adénosine par la caféine provoque l'augmentation de l'activité nerveuse avec la libération d'adrénaline et augmentation des niveaux de dopamine. L'adrénaline est une hormone qui cause plusieurs effets tels que l'augmentation du rythme cardiaque ,de la pression artérielle, de l'apport de sang aux muscles et la diminution de l'apport de sang aux autres organes (excepté le cerveau) et la libération de glucose par le foie, par néoglucogenèse par exemple. Quant à la dopamine, c'est un neurotransmetteur. La modulation de sa concentration a des répercussions importantes

En effet la caféine provoque chez le consommateur des effets secondaires mauvais lorsque la personne dépasse son seuil de tolérance (qui varie d'une personne à l'autre).
Les effets secondaires de l'abus de caféine sont : des étourdissements, des douleurs d'estomac, nausées, diarrhées, augmentation du pouls et baisse de la pression sanguine voire même, de la somnolence, des maux de tête et des tremblements.
Plus rarement la consommation de café provoque chez certaines personnes aussi l'hypertension artérielle et pourrait provoquer des infarctus.
Enfin la caféine aurait sur sa descendance une action néfaste, en effet elle provoquerait des avortements et des malformations chez les nouveaux nées.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×